RDC – les OA luttent contra Ebola à Mangina…


training-against-the-Ebola-virus-in-North-Kivu_1024x650

EBOLA A MANGHINA

(République Démocratique du Congo)

et engagement des Oblates de l’Assomption sur le terrain

J’ai eu l’occasion de participer à la retraite annuelle, avec mes Sœurs Oblates de la Province du Congo, du 27 juillet au 03 août 2018. Nous étions une centaine d’Oblates à vivre cette expérience spirituelle avec le Père Yves Kaghoma, a.a, Provincial de la Province d’Afrique, fraîchement nommé.

 ÊTRE PORTEUSES DE JÉSUS-CHRIST À NOS FRÈRES ET SŒURS

en était  le thème… et un des objectifs de notre Chapitre Général de 2017…

La retraite était précédée d’une autre retraite de six jours pour nos Novices qui se préparaient à leur premier engagement dans la Congrégation. Elles ont prononcé leurs premiers vœux l’avant-veille de notre retraite. Quelle joie de voir ces douze jeunes appelées à la suite du Christ dans notre famille religieuse ! Une douzaine d’autres  ont renouvelé leur engagement. En même temps, quelle responsabilité pour l’accompagnement de ces jeunes, car c’est une exigence et un défi dans le cheminement de leur vocation que le Seigneur nous confie aujourd’hui, à sa suite !

Après la deuxième retraite, nous avons eu :

 8 Sœurs Oblates qui ont prononcé leur engagement définitif

2 Jubilés de 25 ans de vœux.

Ces deux jubilaires, ont reçu la Bénédiction du Pape François. Nous leur souhaitons à toutes, la grâce de la fidélité et de la joie au service du Royaume ! Car la moisson est abondante et les ouvriers peu nombreux… Nous le demandons au Seigneur pour elles.

La maladie ebola arrive…

A la fin de la retraite, nous avons vécu un autre grand événement qui nous renvoya directement en mission auprès de nos frères et sœurs malades, qui venaient d’être terrassés par le virus Ebola ou Fièvre Hémorragique, à Mangina,  situé à 100 km de Butembo au Nord-Est.

Ce virus Ebola n’a été diagnostiqué qu’ au début du mois d’août bien que les signes aient commencé à apparaître chez certains malades depuis le mois de mai. La situation aurait pu être plus grave, mais heureusement plusieurs ong sont venues à leur secours, aidées par les Médecins locaux de la Région, Médecins Sans Frontières, Médecins Nationaux et Provinciaux de la Santé Publique, l’O.M.S. etc…

Au début, il y a eu une sorte d’épidémie. Les tout premiers malades en sont morts. Les Médecins ont tout de suite installé des tentes pour isoler les malades atteints par le virus ainsi que des latrines pour eux. Ils ont également fourni l’équipement des soignants pour qu’ils soient protégés durant les secours. Ce matériel utilisé par chaque soignant doit servir pour un seul malade et être détruit au bout de deux jours d’utilisation.

Nos Sœurs étaient aussi les premières sur le terrain avec les ong, car c’est dans notre hôpital qu’on acheminait les malades. Un de nos Médecins de l’hôpital, l’anesthésiste, et quelques infirmiers de l’hôpital ont été atteints par le virus. Ils sont soignés et sont en voie de guérison. Deux sont déjà guéris et ont quitté l’isolement. Tout le personnel médical a été vacciné ainsi que la population des villages environnants d’où proviennent des nouveaux cas.

Nos Sœurs ne ménagent pas leurs forces : elles préparent les repas pour les médecins de ces différentes ong ; une autre équipe prépare ceux des malades isolés. Elles déposent la nourriture dans des lieux indiqués, les infirmiers qui s’occupent d’eux, viennent chercher la nourriture et la leur donnent avant les soins. C’est toute une organisation bien planifiée. Les Sœurs se sont organisées pour laisser la maison à cette équipe soignante qui est à environ 6 km de la formation médicale proprement dite.

1Comme il n’y avait pas assez de place pour tout le monde dans la maison, ils ont dressé des tentes autour de la maison, pour pouvoir loger près de deux cents personnes intervenantes. On a dû arracher toutes les plantes et arbres fruitiers qui étaient autour de la maison pour cet accueil…Bravo à nos Sœurs qui sont allées à la périphérie porter l’espérance à leurs frères et sœurs et vivre l’évangile au quotidien par amour. Elles ont oublié la fatigue du moment, s’encourageant mutuellement.

« Comprendre la souffrance d’autrui est le plus beau cadeau que l’on peut offrir à une personne. Si vous ne comprenez pas l’autre, vous ne pouvez pas aimer ».

C’est cette expérience-là que vivent actuellement nos Sœurs auprès des malades du virus Ebola !

Ainsi, un des prêtres de la paroisse de Mangina a demandé à l’Evêque du diocèse, conscient du risque qu’il encourt, d’accompagner spirituellement les malades dans leur isolement. L’Evêque le lui a permis.

Nous avons admiré son courage, car il a offert, en quelque sorte, sa vie pour ses frères et sœurs, comme Jésus, n’ayant pas peur de la maladie. C’est un risque qu’il a pris en connaissance de cause, en préparant les mourants jusqu’au bout de leur voyage terrestre. C’est vraiment beau de sa part de témoigner ainsi de son espérance au quotidien pour le salut de ses frères et sœurs, joignant l’acte à la parole, comme nous dit Saint Jacques dans ses lettres : « Mettez la Parole en application… ».

L’Organisation mondiale de la santé (oms) annonce l’introduction de cinq nouveaux médicaments approuvés, en plus du vaccin contre la maladie du Virus Ebola, déclarée en territoire de Beni depuis 27 jours. Selon le porte-parole de l’oms, en mission à Beni, ces médicaments sont porteurs d’espoir non seulement pour la communauté victime de cette épidémie mais aussi pour toute la communauté scientifique.

2A Mangina, les autorités ont comptabilisé 70 décès au soir du samedi 25 août 2018.

Cependant, grâce au travail des soignants mobilisés contre la maladie, 13 personnes.

 Les populations et les écoliers ont été vaccinés. Nous espérons que le virus Ebola est maîtrisé maintenant et que d’ici peu, on n’en parlera plus dans la région.  A suivre…

Sr Irène Mupitanzila

Cté Maison généralice Paris

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s