13 octobre : Pourquoi le Pape va consacrer le monde à la Vierge Marie ?


La consécration du monde au Cœur Immaculée de Marie au jour anniversaire de la dernière apparition de Fatima (13 octobre 1917) n’est pas un geste anodin. C’est un acte de salut pour l’humanité. Explications…

Dans le cadre de l’Année de la foi, Rome accueille, les 12 et 13 octobre 2013, la statue originale de Notre-Dame de Fatima, en provenance du Portugal. Devant elle, le Pape François prononcera un « acte de confiance » à la Vierge Marie, le 13 octobre, anniversaire de la sixième apparition et du « miracle du soleil ». La veille, le pape François préside ce temps de prière dédié à la Vierge.
Direct de Rome du 12/10/2013.

  • La consécration, un fondamental de la foi

Rappel à toutes fins utiles : La consécration ou  don total de soi à Dieu, par amour, n’est autre qu’une des grandes lois de la vie spirituelle. De nombreux saints ont rappelé ce fondamental de la foi, dont Thérèse de Lisieux (« Aimer c’est tout donner et se donner soi même).
Pour notre époque, le grand apôtre de la consécration à Jésus, par les mains de Marie, est le Bienheureux Jean Paul II, formé à l’école de Saint Louis Marie de Montfort (1673 – 1713). C’est à l’auteur du célèbre « Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge » que le grand pape avait emprunté sa devise qui a fait le tour du monde : le « Totus tuus » (Je suis tout à vous […] ô mon aimable Jésus, par Marie, votre Sainte Mère).

  • Fatima et la consécration au Cœur de Marie

ndfatima_2Mais la consécration d’une communauté, d’un pays ou même du monde, au Cœur Immaculé de Marie est liée aux apparitions de Fatima, qui ont eu lieu de mai à octobre 1917, le 13 de chaque mois (sauf en août, où les petits voyants étaient retenus en prison).

La Vierge avait dit alors aux trois pastoureaux qu’elle voulait que le Pape consacre la Russie à son Cœur Immaculé, pour que ce pays  ne «répande pas ses erreurs dans le monde entier ». (Apparition du 13 juin 1917 à Fatima, puis à Sœur Lucie, à Tuy, le 13 juin 1929).

  • La statue du sanctuaire de Fatima à Rome les 12 et 13 octobre 

La présence de la statue originelle de Notre Dame de Fatima à Rome à l’occasion de cette consécration n’est donc pas dictée par le hasard. Cette statue – celle-là même qui porte enchâssée dans sa couronne l’une des balles de l’attentat du 13 mai 1981 contre Jean Paul II – fera le voyage depuis le sanctuaire de Fatima, où elle se trouve habituellement (C’est la 10ème fois en un peu moins de 100 ans qu’elle quitte ce sanctuaire).

  • Deux jours avec et par Marie

La statue arrivera Place Saint Pierre le Samedi après midi 12 octobre et sera accueillie par le Pape lui-même. Le soir, elle sera transportée au sanctuaire romain du Divino Amore, où se déroulera une  grande veillée de prière (en partie en lien avec les sanctuaires mariaux du monde entier). Au matin du 13, elle regagnera la Place Saint Pierre, où, après le rosaire, le Saint Père célèbrera la messe et accomplira l’acte de consécration.

  • Le monde consacré par un pape à Marie pour la troisième fois

Fatima-2-f717f

Des pays ou des communautés ont été régulièrement consacrés au Cœur Immaculée de Marie depuis 1917, à des moments ou dans des circonstances tragiques ou critiques. Ainsi, les prêtres, le 12 mai 2010 à Fatima par Benoît XVI. Ou le Liban et le Moyen Orient, le 16 juin dernier, au sanctuaire Notre Dame du Liban, en présence de plusieurs évêques libanais et du nonce apostolique. (Le président libanais et le premier ministre délégué étaient également présents).

Mais le monde entier n’a été consacré par le Pape en exercice que deux fois : la première fois en pleine seconde guerre mondiale, le 31 octobre 1942, par Pie XII suppliant Marie « d’arrêter les débordements du déluge néo païen » ; la deuxième fois, par Jean Paul II, le 25 mars 1984 ; soit trois ans après l’attentat du 13 mai 1981 qui faillit lui coûter la vie (et deux ans après l’année mariale de 1987 et la publication de l’encyclique Redemptoris Mater).

  • Les fruits de la consécration de 1984


L’effondrement, sans effusion de sang, du communisme en Europe de l’est, qui a suivi rapidement cette consécration, avec les conséquences que l’on sait, a été considéré par Jean Paul II lui-même comme le fruit de l’intervention de la Mère de Dieu. (On peut lire au sujet de Jean Paul II et Fatima l’excellent livre de Wincenty Laszewski : Les miracles de Marie dans la vie de Jean Paul II, aux éditions des Béatitudes).

  • Le Pape François et Fatima

???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????Le pontificat de François – pape également très marial – semble lui aussi placé sous le signe de Fatima : le pape, qui a été élu un 13 mars, a tout de suite manifesté le désir de consacrer son pontificat à la Vierge du grand sanctuaire portugais. Ce qui a été fait par le cardinal patriarche de Lisbonne le 13 mai 2013, date anniversaire de la première apparition de 1917. Cette troisième consécration du monde au cœur de Marie, qui se situe dans les prémices du nouveau pontificat, confirme cette empreinte.

  • Un geste providentiel ?

La consécration du 13 octobre 2013 intervient dans le contexte très préoccupant de la crise syrienne, derrière laquelle se cache, ne l’oublions pas, le sort dramatique de la minorité chrétienne de ce pays. Cette crise qui place l’humanité au bord du gouffre, ne doit pas faire oublier les autres maux dont souffre l’humanité : pauvreté et précarité, qui ne touchent plus seulement les pays « pauvres », crise des valeurs dans les pays dit développés…  Plus que jamais, l’humanité semble avoir besoin de l’intercession de Marie, mère et médiatrice.  Une intercession qui pourrait bien passer par ce geste du 265ème successeur de Pierre.

En te confiant, ô Mère, le monde, tous les hommes et tous les peuples, nous te confions aussi la consécration même du monde et nous la mettons dans ton cœur maternel.

Ô Cœur Immaculé ! Aide-nous à vaincre la menace du mal qui s’enracine si facilement dans le cœur des hommes d’aujourd’hui et qui, avec ses effets incommensurables, pèse déjà sur la vie actuelle et semble fermer les voies vers l’avenir !

De la faim et de la guerre, délivre-nous !

De la guerre nucléaire, d’une autodestruction incalculable, de toutes sortes de guerres, délivre-nous ! 

Des péchés contre la vie de l’homme depuis ses premiers moments, délivre-nous !

De la haine et de la dégradation de la dignité des fils de Dieu, délivre-nous !

De tous les genres d’injustice dans la vie sociale, nationale et internationale, délivre-nous !

De la facilité avec laquelle on piétine les commandements de Dieu, délivre-nous !

De la tentative d’éteindre dans les cœurs humains la vérité même de Dieu, délivre-nous !

De la perte de la conscience du bien et du mal, délivre-nous !

Des péchés contre l’Esprit Saint, délivre-nous! Délivre-nous !

Écoute, ô Mère du Christ, ce cri chargé de la souffrance de tous les hommes ! Chargé de la souffrance de sociétés entières !

Aide-nous, par la puissance de l’Esprit Saint, à vaincre tout péché : le péché de l’homme et le « péché du monde », le péché sous toutes ses formes.

Que se révèle encore une fois dans l’histoire du monde l’infinie puissance salvifique de la Rédemption, la puissance de l’amour miséricordieux ! Qu’il arrête le mal ! Qu’il transforme les consciences !

Que dans ton Cœur immaculé se manifeste pour tous la lumière de l’espérance! « .

sources : KTO et aleteia 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s